Charte du diététicien

Il s’engage: 

  • Au respect des principes d’objectivité, d’équité, d’intégrité et de transparence.
  • À la promotion de la santé et du bien-être des personnes par une alimentation adaptée, en proposant à tous les individus la possibilité d’optimiser pleinement leur potentiel santé.
  • À la promotion et le développement professionnel.
  • À la reconnaissance des compétences des autres professions travaillant au bénéfice de la santé des personnes et s’engagent à réaliser son exercice professionnel en collaboration pluridisciplinaire.

Je vous invite à faire attention aux « nutritionnistes », « coach en nutrition » ou toute autre personne se proclamant spécialiste en nutrition. Ces personnes ne sont pas diplômées d’État. Aucune formation n’est nécessaire pour se déclarer nutritionniste ou autres, contrairement aux diététiciens-nutritionnistes diplômés d’État. 

Article L4371-1 :

(Loi nº 2007-127 du 30 janvier 2007 art. 14 I Journal Officiel du 1er février 2007)

« Est considérée comme exerçant la profession de diététicien toute personne qui, habituellement, dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l’éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation, par l’établissement d’un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée.
Les diététiciens contribuent à la définition, à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité, ainsi qu’aux activités de prévention en santé publique relevant du champ de la nutrition ».

Membre de l’AFDN et ADL.